s h y r v p p t m

>Index>Que faire à Isla Margarita ?

Cliquez sur les images pour en savoir plus

Une fois sur place, un seul Numéro : 0414-092-2013, et nous arrivons !

cabatucan
Une belle balade à cheval à Macanao
loro

Pour toutes ces découvertes, notre correspondant sur place vous remettra un fascicule
dès votre arrivée sur place, n'hésitez pas à le solliciter.

L'île de Margarita, avec ses plages calmes et cristallines et sa zone franche, est le cadre idéal pour les vacances: divertissements, promenades, sport, shopping et bonne cuisine.

Si on veut connaître Margarita, il ne faut pas se limiter à Porlamar et à la plage de El Agua.

Le mieux est de louer une voiture ou de prendre un taxi et de partir à la découverte des villages et des beautés naturelles, flânant le long des plages au sable éclatant baignées d'une eau aux riches tonalités de bleu.

PAMPATAR: Une promenade aux alentours du Château San Carlos de Borromeo et dans la partie coloniale donnent un aperçu de l'histoire de l'île. Les villas au bord de la mer ont été achetées et restaurées, pour la plupart, par des caraqueños (habitants de Caracas) qui en on fait leurs résidence secondaire L'église du Buen Cristo est dediée au Christ en croix. La legende dit qu'un Christ en croix, arrivé sur un bâteau espagnol, "ne voulut plus repartir": en effet, un orage empêchait le navire de partir chaque fois qu'il devait reprendre la mer, jusqu'à ce que l'on décida de le laisser en terre "margariteña". Les habitants de Pampatar ont une très grande dévotion à ce Christ en croix.

EL GUAYAMURI

En sortant du "Tamarindo" on peut observer à gauche, le "Guayamuri", montagne volcanique à laquelle on attribue des propriétés magiques. Les "initiés" viennent se régénérer et s'y charger d'énergie positive. En suivant cette route on arrive à "Arena Cernida", où se trouvent les réputés "Ranchos de Chana", maisons construites avec la terre rougeatre de l'île sur des falaises.

MACANAO

La péninsule de Macanao est en train de devenir le réservoir écologique de l'île, grâce à une initiative de Corpoturismo (Corporation de Tourisme du Venezuela). C'est une zone assez aride, à la terre rougeâtre et aux paysages sauvages. Elle contient pourtant des merveilles. L'une d'entre elles est "La Restinga", labyrinthe de canaux et de palétuviers où il est possible de se promener en bâteau pour profiter d'un écosystème de plus de mille espèces végétales et animales. A la fin du parcours on arrive à la station balnéaire avec ses magnifiques plages et ses bons restaurants.
Vers Macanao se trouve le "Fundo San Francisco", où sont organisées des journées combinant promenades à cheval et baignades. On traverse le Parc National de La Restinga pour arriver à la plage "El Magüey", où l'on peut déguster la crème de Guacucos (sorte de moules) et des poissons de l'île. Il y a également des eaux thermales. On peut aussi faire une promenade en canot à La Restinga et profiter du magnifique spectacle des oiseaux de mer. On peut réserver dans les agences de Tourisme de Porlamar .

TACUANTAR

Une grande porte de bois ouvre sur un chemin de pierres légèrement incliné. Les maisons d'argile alignées de chaque côté recréent l'ambiance d'un petit village vénézuélien du début du siècle. A l'intérieur d'humbles maisons, d'innumérables objets et de meubles anciens font revivre ce que fut la vie quotidienne de ses habitants. Cet endroit, près de Juangriego sur la route de La Guardia, offre la possibilité d'acheter de l'artisanat local. En Novembre a lieu la traditionnelle exposition de Crêches avec la participation d'artisans venus de toutes les régions du Venezuela.

EL CERCADO

Au pied de la montagne Santa Ana, au Nord de l'île, sur la route de Tacarigua, se trouve El Cercado. Pendant des générations, les familles du village se sont chargées de perpétuer la tradition héritée des indigènes pour travailler l'argile. Les femmes consacrent leur temps jour après jour à travailler l'argile pour en faire des pièces uniques et très décoratives dont les prix sont raisonnables. . A chaque coin de rue des flèches indiquent les ateliers des artisans, leur nom et leur adresse.


LA PERLE DES CARAIBES

Les principales plages de la bien nommée "Perle des Caraïbes" permettent de profiter de la mer, soit par des baignades soit par les différents sports: El Tirano, Pampatar, Juangriego, El Morro, Las Arenas, Caribe, La Galera, Pedro González, Guacuco, El Agua, El Terminal, Manzanillo, La Isleta, El Yaque, Punta de Piedras, La Restinga, La Guardia, Moreno, Punta Arenas y El Silguero. Certaines offrent des infrastructures modernes de restauration et d'hôtellerie.
Le temps manque toujours pour connaître la merveilleuse nature de l'île. Les hôtels et les agences de voyage proposent de nombreuses excursions et promenades.
Parmi ces dernieres, on peut signaler les îles de Coche et Cubagua, toutes deux célèbres à l'époque de la Conquête espagnole grâce à ses eaux riches en perles, aujourd'hui consacrées à la pêche et au Tourisme. A Cubagua on trouve les ruines de la ville de Nueva Cádiz, fondée vers 1 500 et disparue 50 ans plus tard lors d'un terrible tremblement de terre.
La Lagune de La Restinga, merveilleux Parc naturel bordé de palétuviers chargés de coquillages et d'un splendide feuillage, mérite également un détour. On peut parcourir ses 15 kilomètres dans des bateaux à moteur.







 

ECOTOURISME


Margarita offre l'un des meilleures choix des Caraïbes pour les amateurs d'ornithologie.

La grande variété des paysages de l'île, qui va des terres arides des basses zones à l'humidité des montagnes, en passant par les côtes et les lagunes, sont le foyer d'une riche végétation et faune. Les oiseaux, par leur beauté et la facilité d'observation, restent les préférés des touristes amoureux de la nature.

Dans la péninsule de Macanao on peut observer les oiseaux dans un environnement semi-désertique, avec d'impressionnants cactus, ou avec des forêts d'arbres à troncs blancs qui poussent tout au long des ruisseaux.

AUTRES LIEUX

A La Asunción, capitale de l'île, se trouve le Château de Santa Rosa de Lima, célèbre pour avoir été en 1816 le lieu de captivité de Luisa Cáceres de Arismendi, héroine de la guerre d'Indépendance.
L'Obélisque de Matasiete, monument qui rappelle la Bataille du même nom, commémore le triomphe de l'armée de Margarita sur celle du Commandant espagnol Pablo Morillo.

Juangriego, avec sa très belle baie et ses couchers de soleil, offre au visiteur des paysages magnifiques. Depuis El Fortín La Calera, on peut en apprécier toute la splendeur. A Pampatar se trouve le Château de San Carlos de Borromeo, une forteresse devenue aujourd'hui classé momument national.. Un des endroits les plus représentatifs de l'île est El Valle del Espíritu Santo, où l'on vénère l'image de La Virgen del Valle, patronne de l'Orient vénézuélien et spécialement du peuple de Margarita.

 


Sommaire - Hôtels - Cartes - El Yaque - Los Roques -
Plongée
- Pêche - Tarifs - Météo - Disponibilités - Excursions

Licence LI 075950394 - Assurance La Concorde 54135770D